Qui ne rêve pas d’avoir chez son son propre dressing ?

Une grande pièce dans laquelle nous pouvons entreposer toutes nos affaires, nos vêtements, où nous pourrons passer des heures le matin à chercher la tenue idéale ?

Même si, actuellement, de plus en plus d’individus intègrent cette pièce dans la construction de leur maison, la majorité non pas cette chance. Toutefois, sachez qu’il est possible de réaliser un coin dressing dans son intérieur et cela à moindres frais.

Néanmoins, pour rendre ce dressing optionnel et efficace, il faut être capable de l’aménager, de l’organiser au mieux.

menuisier béziers

La délimitation

Cette partie concerne évidemment les individus n’ayant pas de pièce spécialement dédiée à cet usage.

Pour pouvoir par la suite organiser de la façon optimale votre dressing, vous devez dans un premier en délimiter l’espace. Cela peut-être un coin de votre chambre, dans votre entrée, peu importe l’endroit où vous désirez créer votre espace de rangement. Le but est juste d’en délimiter l’espace !

Avant tout chose, apprenons à délimiter un espace.

Contrairement aux armoires qui s’accumulent dans nos intérieurs, le dressing permet d’avoir un espace entièrement exploitable :  du sol au plafond, grâce à ses aménagements spécifiques. Sachez qu’il est possible de créer un dressing au sein d’un espace de 2 m2, mais dans le cas où vous souhaitez pouvoir y entrer et ne pas se sentir étouffé,…, il est préférable d’opter pour une surface d’au minimum 4 m2. C’est d’ailleurs la surface moyenne consacrée à ce lieu. Elle permet un agencement correct pour un couple : penderies, rangements, tiroirs. Par contre, si vous disposez d’un espace de plus de 6 à 8 m2, vous pouvez vous laissez aller à toute imagination possible. D’autant plus si votre pièce est accueillante, lumineuse, agréable,.. Il vous sera ainsi de vous y préparer avec aise.

Une fois cela effectué, vous devez réfléchir à comment cet espace sera fermé au reste de votre habitation :

  • murs
  • rideaux
  • meubles de rangements,…

 L’organisation de vos habits

Chacun de vos habits ne nécessitent pas le même espace de rangement. Vous devez donc avant de commencer votre aménagement, analyser l’ensemble de vos vêtements pour pouvoir par la suite vous tourner d’avantage vers des meubles à tiroirs, des penderies, par exemple,… Pour vous donner un ordre d’idée quant à l’encombrement de vos habits, voici quelques chiffres indicatifs. Il faut comptez pour une robe : 170 cm de hauteur et 40 cm de largeur. Pour un pantalon sur cintre : 80 cm de hauteur et 30 cm de largeur. Enfin, pour une pile de tee-shirts et de chemises pliés, il est essentiel de prévoir au minimum 50 cm de hauteur et de largeur afin de pouvoir prendre aisément chaque élément de la pile en question.

Par ailleurs, les espaces situés en hauteur ne pourront pas être utilisés de la même manière que les espaces situés en bas ou à hauteur des yeux. Les surfaces situées en haut seront réservées aux pièces volumineuses (couvertures, couettes) et peu utilisées.

Par ailleurs, le but d’un dressing comparé aux commodes/armoires, est qu’il permet d’éviter au maximum les potentiels plis et froissements, rien de tel que de mettre sur cintre et de suspendre chemises et chemisiers, pantalons et jupes et autres petits hauts. Mais encore faut-il avoir prévu la ou les penderies auparavant. Sachez tout d’abord que la largeur du rayonnage se détermine en fonction du nombre de vêtements à suspendre et qu’il faut compter une moyenne de 3 cm par cintre. Côté profondeur, comptez un minimum de 60 cm. L’idéal est de disposer de deux barres d’accrochage (superposées ou non) : l’une pour les jupes et les pantalons, l’autre pour les chemises et les hauts. Si vous optez pour une seule tringle, placez-la à environ 1,80 m du sol. Si les mètres carrés sont comptés, il existe de nombreuses solutions permettant de gagner de la place.